Frais de scolarité et d'études

La scolarisation d’un ou plusieurs de vos enfants dans un établissement du secondaire ou du supérieur peut vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt. Cette réduction dépend du cycle d'étude et du rattachement familial. Elle est plafonnée sous certains critères. Elle est cependant exclue en cas de certaines rémunérations des enfants.

Critères de la réduction

Scolarisation normale

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt pour frais de scolarité pour chaque enfant déclaré sur votre fiche d’imposition, donc à charge, s'il fréquente un établissement scolaire du secondaire ou du supérieur (Collège, Lycée, CFA, Faculté de médecine, École de commerce, etc…).

Scolarisation à distance

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt pour frais de scolarité pour chaque enfant s'il suit une formation initiale à distance dispensée par le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance).

Etudes supérieures

Vous pouvez bénéficier de même d'une réduction d'impôt pour frais de scolarité pour vos enfants s'ils sont scolarisés dans le cadre d'études supérieures (école de commerce, d’ingénieurs ou en faculté de médecine ...)

Montant de la réduction d'impôt

Pour les enfants rattachés à votre fiche d’imposition, une réduction d’impôts d’un montant de 61 € pour chaque enfant scolarisé au collège vous est accordée, ainsi qu’une réduction de 153 € pour chaque enfant allant dans un lycée ou un établissement de même niveau. Enfin, si vous avez des enfants à votre charge scolarisés dans l’enseignement supérieur (Université, Prépa, etc…), vous pouvez espérer bénéficier d’une réduction d’impôts de 183 € pour chacun d’entre eux.

Dans le cas d'une garde alternée, le montant attribué est partagé entre les deux parents. Lors de la déclaration il n’est pas nécessaire de joindre les certificats de scolarités.

En cas de rémunération d'un de vos enfants scolarisés

Vous ne pouvez pas bénéficier de ces réductions d'impôts au titre des frais de scolarité de votre enfant s'il perçoit une rémunération liée par un contrat de travail (formation, apprentissage rémunéré, etc…).

Dans le cas où votre enfant exerce un stage obligatoire dans le cadre de ses études, et qu’il est remercié par une indemnité, celle-ci n’est pas considérée comme une rémunération. Le versement de bourse n’est bien sûr pas considéré comme un revenu.

Pour les enfants non rattachés à la fiche d’imposition, qui poursuivent un cursus universitaire ou d’ingénierie et qui vivent en dehors de votre foyer, n'oubliez pas que vous pouvez déduire de vos revenus les pensions alimentaires que vous leur aurez versées pour un montant plafonné à 5 795 € annuellement. Prévoyez de garder tous les justificatifs de charges.

Pour les enfants non rattachés à la fiche d’imposition mais qui vivent chez vous ou si vous ne pouvez pas produire de charges alors qu’elles existent, la déduction est plafonnée à 3 445 €.

Une seule règle prévaut : votre enfant doit être considéré comme étant dans le besoin.

Malgré la tendance du gouvernement à supprimer tout avantage fiscal, il reste quelques solutions pour vous aider à baisser votre impôt sur le revenu. Une simulation vous permettra de prendre conscience de l'impact que peut avoir un investissement en loi Pinel sur vos impôts et sur votre épargne.
Pour plus d'informations, vous pouvez contacter votre centre des impôts.

118 612 le numéro des renseignements

Commentaires des lecteurs

N'hésitez pas à envoyer un commentaire pour parler de ce sujet ou poser vos questions au sujet de votre impôt.

Commentaires

Vous pouvez commenter cette page et poser vos questions à ce sujet.

Restez informé des nouveautés

L'impôt change chaque année.
Restez informé automatiquement des dernières nouveautés de l'impôt :

118 612 le numéro des renseignements

A propos de nous

Guide Impôts est un site d'information sur l'impôt sur le revenu. Il vous présente des dossiers vous aidant à mieux appréhender l'impôt sur le revenu.

Carte de France des centres des impôts Carte des centres des impôts